QuadriX Watt’s : le bilan des 5 000 km

Quand j’avais une vingtaine d’années, je lisais chaque mois dans l’Auto-Journal, le test des 10 000 km effectué avec de nouvelles voitures.

Aujourd’hui, je fais le bilan des 5 000 km en Quadrix Watt’s.
5 000 km en QuadriX Watt's

5 000 km en QuadriX Watt’s

Depuis l’acquisition de mon Quadrix, j’ai parcouru 1 500 km en tout-terrain autour de Castelnau de Guers.
Ensuite, 3 700 km sur les routes d’Europe, jusqu’à Limbazi, en Lettonie, où je me trouve en ce moment.
Lettonie

Lettonie

Les problèmes :

Le faisceau électrique :

La première « panne » que j’ai rencontrée, c’est un câble du faisceau électrique qui s’est débranché.
Depuis l’achat du Quadrix, j’avais constaté que le câble qui part d’une des batteries arrière  était un peu court, qu’il était très souvent en tension, et que je risquais de l’arracher de la fiche chaque fois que je débranchais cette batterie.
J’aurais dû faire modifier cela dès le début, je ne l’ai pas fait, et le câble a fini par sortir de la fiche.
Résultat, le Quadrix ne tournait qu’avec les 2 autres batteries, et quand elles étaient vides, je les débranchaient et je branchais la troisième sur un autre câble.
 En Italie je suis allé chez un électricien auto pour faire réparer le faisceau, la seule chose que ce « spécialiste » a été capable de faire, c’est d’arracher les autres câbles, me privant de ma deuxième batterie arrière.
Le faisceau avant étant le seul encore en bon état, j’ai roulé depuis l’Italie en mettant tour à tour chaque batterie à l’avant du Quadrix.

Les batteries :

Mais une batterie seule n’est pas suffisante pour entraîner le Quadrix, et l’une des batteries a fini par lâcher en Slovénie.
Quelques jours plus tard, une des personnes qui m’hébergeait en couchsurfing a réparé mon faisceau et depuis, le Quadrix tourne à nouveau sur 2 batteries.
Ma panne de batterie est donc  due à l’utilisation que j’en ai fait.

Les chargeurs :

L’un des chargeurs m’a lâché en Hongrie.

Les moteurs :

À mon arrivée à Trstena, en Slovaquie, l’un des moteurs est tombé en panne.
Quelques jours plus tard, sans avoir roulé plus, le second moteur rendait l’âme.
Ce n’est pas par hasard. Le Quadrix n’a pas été conçu pour rouler sous la pluie, hors depuis le début de mon périple je n’ai eu que de la pluie, voire de la neige, et la mécanique a été sacrément sollicitée, dans de très mauvaises conditions.

Les freins :

J’ai fait changer les plaquettes de freins à Trstena, après 3 936 km, je pense qu’elles étaient usées aux 2/3 et qu’elles auraient encore supporté quelques centaines de kilomètres.

Les pneus :

J’ai changé les 2 pneus arrière à Trstena, après avoir parcouru 2 436 km.
Je change les pneus avant ici à Limbazi, ils ont tenu 3 780 km.
Beaucoup plus que ce que j’avais prévu.

La structure :

Rien à dire au sujet du cadre, des suspensions, du siège, tellement confortable que je ne vois pas passer les kilomètres.
Bilan totalement positif, la plupart des pannes étant dues à l’utilisation dans de très mauvaises conditions.
Pendant mon périple, l’assistance est assurée par Mont-Blanc Mobility, que je remercie pour l’efficacité des interventions.
Tous les problèmes ont été résolus dans des délais très courts.

Le regard des autres :

Tout au long de mon parcours, le Quadrix intrigue.
Beaucoup de gens m’arrêtent pour me poser des questions et faire des photos, j’ai droit à plein de gestes de sympathie par les automobilistes que je croise.
Aux croisements, aux stops, aux feux, j’en vois souvent faire des photos.
 
Le QuadriX Watt’s a la cote, et ça facilite le contact, pour les recharges de batteries comme pour l’hébergement.
 
Vivement qu’on en voie des centaines sur les routes.
 
Rouler en Quadrix Watt’s est un vrai plaisir… quand il fait beau.
 
Yves, à Limbazi, Lettonie.

26 commentaires sur “QuadriX Watt’s : le bilan des 5 000 km

  1. Quadrix Team

    Merci Yves pour votre bilan ! Nous essayons de faire notre maximum pour vous alléger sur la partie logistique.
    Votre périple va nous permettre de faire les améliorations en conséquence. Le Quadrix est un « jouet » évolutif grâce à vos nombreux témoignages et retours c’est pourquoi nous nous efforçons d’améliorer nos produits. Un grand merci à vous de nous avoir donné votre confiance.
    En espérant une nouvelle fois répondre à vos attentes. A très bientôt Yves !

    Réponse
    • Yves Post author

      C’est moi qui vous remercie, le suivi est parfait, même si je dois attendre quelques jours ma nouvelle batterie. (d’ailleurs d’après vos tests, celle que je vous ai retournée n’aurait peut-être pas de problème, mauvaise interprétation de ma part lors des recharges ?)
      Avec un peu de chance, dans quelques jours il fera meilleur, on approche de l’été.
      Il manque à mon Quadrix quelques centimètres entre le siège et l’arceau, pour glisser mes bagages, mais ça, c’est juste pour mon trip…
      À bientôt
      Yves

      Réponse
  2. Aube

    Bonjour Yves,
    Merci pour cet article dont la mise en page originale rend la lecture d’autant plus agréable. C’est super de te savoir sous le soleil à nouveau ! Bonne route ! Et vive le Cap Nord

    Réponse
    • Yves Post author

      Euh, le soleil, c’était juste avant que j’écrive.
      Hier et aujourd’hui pluie, sauf ce soir, le soleil s’est pointé vers 21 heures, il est 22 h et j’ai en face de moi un magnifique coucher de soleil, mais le cadre n’est pas génial pour une photo.
      Je devrais reprendre la route Mardi direction Estonie et Finlande 3 jours après.
      Bises
      Yves

      Réponse
  3. Anne (IDE de propara)

    Bonjour Yves,
    Petit coucou de Propara, avant tout, pour vous féliciter pour ce beau début de périple !!
    Je suis venue jeter un petit coup d’oeil sur votre blog par curiosité (moi, grande adepte de tous ces « nouveaux » moyens de communication !!).
    Je profite de ce petit message pour vous remercier pour votre carte (vive le courrier postal !! ;))… et vous présenter mes excuses pour le manque de disponibilité dont j’ai, une fois de plus, fait preuve lors de votre dernier passage dans le service.
    Je vous souhaite bonne continuation… et le moins de pluie possible 😉
    Anne.

    Réponse
    • Yves Post author

      Bonjour Anne,
      Pas de problème pour votre manque de disponibilité, je connais votre dévouement pour les patients de Propara.
      Je finirai bien par avoir du soleil…
      Merci pour ce petit mot.
      À bientôt
      Yves

      Réponse
  4. Paumard Arthur

    Salut Yves,

    Content d’avoir reçu ta carte et surtout de constater que malgré les galères ton trip continue et qu’avec les « beaux jours » qui arrivent peut être que le plus dur est derrière toi.
    Tu trouves facilement pour l’hébergement? Les gens sont cools??
    Le retour de l’aventurier est prévu pour quand?

    Bon courage pour le cap Nord et la suite, lache rien !!!

    arthur

    Réponse
    • Yves Post author

      Salut Arthur,
      J’espère aussi que le plus dur est derrière moi…
      Pour l’hébergement, entre le couchsurfing, les propositions spontanées des gens que je rencontre,mes demandes et quelques hôtels, ça ne se passe pas trop mal.
      Quelques bivouacs aussi, mais la météo ne s’y prête pas vraiment.
      Je pense être au Cap Nord fin Mai et de retour fin Août, début Septembre.
      Ma dernière escale avant d’arriver chez moi sera Propara.
      À plus.
      Yves

      Réponse
  5. Cédric

    Merci beaucoup Yves pour ce bilan très instructif. Tu as atteint le cap des 5000 km, ce qui est impressionnant en si peu de temps!!
    Bon repos durant ces quelques jours, et croisons les doigts très fort pour que le temps soit plus clément lorsque tu repartiras.
    A très bientôt
    Cédric

    Réponse
  6. Domy

    Bonjour,
    Le Quadrix est mis à l’épreuve ( plus facile a bouger que le car 🙂 , et toi comment te sent tu?
    Tes infos sont superbes, bien construites.
    Bonne route du monde
    Domy

    Réponse
    • Yves Post author

      Salut Domi,
      Tout va bien, mais je commence à en avoir marre d’attendre une batterie qui n’arrive pas…
      Vive la poste…
      Batterie ou pas, Samedi je reprends la route.
      À plus.
      Yves

      Réponse
  7. René-pierre

    Je profite de ton petit post pour te remercier de la carte postale que j’ai bien reçue. Continue comme ça je pense que tu as commencé par le plus dur et que ça ira mieux en avançant .En tout cas ça te fera une très bonne expérience, tu donnes du rêve à tous ceux qui aimeraient le faire et tu auras plein de merveilleux souvenirs à ton retour et peut-être de nouveaux amis. amicalement pierre

    Réponse
    • Yves Post author

      Bonjour Pierre,
      Je pense comme toi que le plus dur est derrière moi.
      Bien que le Cap Nord risque d’être un peu froid, et même venteux et pluvieux…
      En tous cas les rencontres sont géniales.
      À bientôt
      Yves

      Réponse
  8. francoiseetgilbert

    Bonjour Yves,
    je lis avec plaisir le descriptif que tu fais de ton périple,! Quel courage à braver les intempéries et surtout le froid. Ta force et ton énergie te portent vers ton objectif…
    la route est encore longue mais certainement riche de découvertes diverses et variées!
    Au cas où demain le temps ne serait pas beau là où tu seras, nous t ‘envoyons soleil et chaleur du sud de la France. Bonne route à bientôt.

    Réponse
    • Yves Post author

      Bonjour Françoise,
      Merci beaucoup pour le soleil et la chaleur, ici il pleut toujours mais c’est moins violent que les semaines précédentes.
      Je pense reprendre la route demain ou Samedi 9 Mai.
      À bientôt
      Yves

      Réponse
  9. jaeger

    Salut Yves,

    Normalement si j’ai bien suivi, tu reprends ton périple aujourd’hui 11 Mai. J’espère que tu as maintenant tout ton matériel remis à neuf (batterie, faisceau, fixations, pneus) et surtout que tu t’es reposé. Car la moyenne était assez impressionnante surtout compte tenu des pépins que tu as eu.
    Quelques nouvelles de Castelnau.
    Il fait beau, très légèrement voilé (un voile de mariée qui ne cache presque rien) pas de vent. De la fenêtre ouverte je n’entends aucun bruit. Pas de moteur. Silence, calme quasi total seulement meublé du son du « peupeutt » (la huppe fasciée) et de celui des tourterelles. Il fait bon sans aucun doute plus de 20° déjà.
    Le nid d’hirondelle de notre maison (que tu vois de ta fenêtre) a été réinvesti cette année. J’entends juste le pépiement des oisillons qu’un adulte doit être en train d’approvisionner. Une porte vient de claquer, celle du cousin !
    Hier, surtout en fin d’après-midi c’était plus animé. Nous avions notre première répétition des visites théâtralisée dans les rues du village. Cédric était là bien sur et même Ernestine. Notre premier spectacle sera le 7 Juin. Tu ne seras sans doute pas trop loin du Cap Nord. Du moins c’est ce que je te souhaite.
    Bon vent.
    Robert

    Réponse
    • Yves Post author

      Salut Robert,

      J’ai repris la route le 8 Mai, 2 jours pour arriver à Tallinn, d’où j’ai pris le ferry Dimanche pour Helsinki.
      3e jours en Finlande, les paysages sont magnifiques, les gens les plus accueillants que j’ai jamais rencontrés.

      Pour le calme, cette nuit j’ai dormi dans une maison à plusieurs km du 1er voisin, 15 km du 1er village, et mon hôte, ou plutôt son père car elle était absente, ne parlais que le finnois…
      Autant dire que la soirée a été calme 😉

      Le 7 Juin je serai sur la route du retour, le Cap Nord sera derrière moi.

      À bientôt

      Yves

      Réponse
    • Yves Post author

      En Finlande j’y suis pour quelques jours, plus de 1 500 km avant de passer en Norvège.
      Le beau temps, je l’ai eu pendant quelques jours, mais la pluie est revenue.
      Ce matin j’ai fait 12 km tranquille, puis 60 km sous la pluie.
      Qui s’est arrêtée dès que je suis arrivé à Jyväskylä.
      Elle va sûrement reprendre demain après que je sois parti… 😉

      Bises

      Yves

      Réponse
    • Yves Post author

      Merci Aline,
      Mon voyage s’est transformé en raid vers le Cap Nord, je me bats contre la météo, mais le Cap Nord approche…

      À bientôt
      Yves

      Réponse
    • Yves Post author

      Bonjour,
      J’ai 3 batteries (les 2 d’origine + 1 que j’ai fait ajouter par Mont-Blanc Mobility) qui me donnent une autonomie d’une centaine de Km avec mes bagages.

      Réponse
  10. Philippe Quilan

    bonjour
    Je suis intéressé par votre expérience.
    Je suis également l’heureux propriétaire d’un quadrix watt depuis le 14 juillet 2018. je ne roule que sur du bitume.
    Au bout de 900 kilomètres, il n’y avait plus de gomme sur les pneus avant d’origine (Schwalbe). Les pneus suivants (pneus de BMX) n’ont parcouru que 450 km, et les suivants (Michelin) 650km. Pour ma 4ème paire de pneus avant, j’essaie des Dutch Perfect). Le parallélisme a été vérifié et est bon.
    Les pneus arrière d’origine (Schwalbe) ont fait 1350km ; J’espère que les pneus suivants (Michelin) en feront autant…
    Vous dites avoir parcouru 3780km avec vos pneus avant. De quels pneus s’agissait-il (marque modèle) ?
    Cordialement
    PhQ

    Réponse
    • Yves Post author

      Bonjour Philippe,
      Les pneus, c’est le poste le plus cher sur le Quadrix, l’électricité c’est négligeable, environ 0,40 € pour 100 kilomètres.
      Pour les pneus, je me fournis chez Cycletyres sur internet (magasin à Chambéry, Savoie).
      Pour l’arrière je prends des Maxxis High Roller – Super Tacky 42a – 2 nappes – butyl – 24 x 2,50 à 29,99 € pièce.
      Pour l’avant Schwalbe Mad Mike – SBC – TwinSkin – K-Guard – 2 x 2 1/8 à 9,99 € pièce.

      Je parcours en moyenne 2500 km avec les pneus arrière et 3000 km avec les pneus avant, en mixte route et tout-terrain.
      Et je ne suis pas un calme en Quadrix, ma vitesse moyenne, donnée par le compteur, est de 24/25 km/h.
      Mais je ne pèse que 65 kg, c’est peut-être un avantage, quoique pendant mon tour d’Europe, avec 17 kg de bagages, je n’ai pas usé plus de pneus.J’avoue que j’use mes pneus au maximum, car ils coûtent cher.
      Par contre, cet été, pour mon tour des Castelnau, mes pneus n’ont tenu que 1440 km, avec éclatement d’un pneu arrière.
      Cycletyres était en rupture de stock, j’ai pris des pneus arrière Maxxis à 52 € l’unité, ils n’ont pas tenu plus longtemps.
      Mais je roulais avec 25 kg de bagages, j’ai pris beaucoup de chemins et sentiers presque infranchissables.
      Et surtout, il a fait très chaud. Et il semblerait que la température extérieure et la chaleur du bitume soient 2 facteurs importants pour l’usure des pneus.
      Donc l’usure des pneus cet été n’est peut-être pas significative de ce qu’elle est normalement.
      En 4 ans, j’ai parcouru 20 400 km avec 7 paires de pneus arrière et 6 paires de pneus avant.

      En espérant que cette réponse vous sera utile.
      Et n’hésitez pas à poser d’autres questions, j’y réponds avec plaisir.
      Yves

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *