La Finlande

Et voilà, j’ai passé le point de non-retour, j’ai pris le ferry Dimanche à Tallinn pour Helsinki en Finlande.

Tallinn - Helsinki

Tallinn – Helsinki © Y.Gruffaz

Depuis le début de mon voyage j’attendais d’arriver dans les pays nordiques, Finlande, Norvège, Suède, sûr que ce seraient mes préférés.
Je ne m’étais pas trompé.
 
À peine arrivé à Helsinki, véritable toile d’araignée de pistes cyclables, j’ai demandé ma route à 2 policiers qui m’ont expliqué en détail comment sortir de ce labyrinthe.
Je roule 4 ou 5 km et les voilà qui me doublent, m’attendent un peu plus loin, et m’expliquent qu’après c’est plus compliqué, alors ils vont me guider jusqu’à la route de Lahti.
Merci à eux, sans qui j’aurais eu beaucoup de mal à sortir d’Helsinki.
 
Une heure plus tard je fais ma première pause recharge chez un type qui, bien que très sympa, ne me semble pas très net.
Il me propose de dormir chez lui mais ça ne m’intéresse pas.
Ses voisins, qui passent lui dire bonjour, m’invitent à manger chez eux, et me confirment qu’il est effectivement un peu bizarre et qu’il vaut mieux que je file.
Je profite de leur tablette pour jeter un oeil à mon programme couchsurfing, par chance une personne vient d’accepter ma demande à Lathi, à 60 km.
 
Je suis hébergé chez des étudiants en colloc. et l’un d’eux m’invite à dormir chez lui à Jyväskylä deux jours plus tard.
 
Pause recharge batteries

Pause recharge batteries © Y.Gruffaz

Mon séjour en Finlande commence très bien. 
Le deuxième jour je vais dormir, toujours en couchsurfing, dans une maison perdue en pleine forêt.
Mon hôte m’a prévenue, 15 km de chemin forestier, pas d’eau courante, et elle sera absente, c’est donc son père qui me recevra.
Et son père ne parle que le finnois, la soirée est donc très calme.
 
Après ma troisième étape, à Jyväskylâ, je n’ai plus d’hébergements et je dois frapper aux portes pour dormir.
Quelques maisons tous les 5 ou 6 km, la 1ère où je m’arrête il n’y a personne !
La 2e quelques kilomètres plus loin, non plus.
Et je comprends que ce sont des maisons de vacances.
Déjà qu’il n’y a pas beaucoup de maisons en Finlande, si en plus elles sont inhabitées…!
 
À la suivante j’ai plus de chance, c’est un couple âgé, qui ne parle que le finnois, alors je leur montre ma lettre de demande d’hébergement écrite par un étudiant.
Avant même de la lire, l’homme me dit d’entrer, je sais que c’est presque gagné.
 
Hébergemet en Finlande

Hébergemet en Finlande © Y.Gruffaz

Et je passe une nuit au chaud pendant que mes batteries se rechargent.
Je n’ai aucune envie de bivouaquer parce qu’il pleut depuis 2 jours et il fait 0° toutes les nuits. Ce qui ne facilite pas le bivouac.
 
Le jour suivant, la 1ère maison où je demande refuse poliment, ils sont nombreux et n’ont pas de place.
Un kilomètre plus loin, une dame d’un certain âge me fait entrer, je mets mes batteries en charge, et comme elle ne parle pas anglais elle téléphone à sa soeur qui vient me chercher pour m’héberger chez elle.
 
Vendredi soir j’ai eu moins de chance, personne n’a voulu de moi, j’ai fini à l’hôtel. 95 € la nuit, je suis resté parce que le patron m’a fait une vraie remise.
 
Si tout se passe bien, dans une semaine je suis au Cap Nord. 😎 
 
Yves.

4 commentaires sur “La Finlande

  1. Claudie

    Coucou Yves,
    Courage pour les 5 derniers jours avant d’arriver au Cap Nord… même si hier tu m’as dit que le plus dur était encore devant toi. À la fin de la semaine tu auras atteint ton but et tu commenceras ton retour qui te ramènera vers un meilleur temps, le soleil et la chaleur.
    Que ton Quadrix te transporte sans encombres jusqu’au Cap Nord !
    Bien amicalement. Bises.
    Claudie

    Réponse
    • Yves Post author

      Coucou Claudie,
      Finalement ça ne se passe pas trop mal.J’ai réussi à semer le mauvais temps, il fait froid mais sans plus, entre 0° et 3°.
      Et il ne pleut pas, c’est le principal !!
      Bises
      Yves

      Réponse
    • Yves Post author

      Merci, dernière escale aujourd’hui à Honningsvag avant d’arriver demain au Cap Nord.
      Toujours de la pluie, mais quelques éclaircies.
      Bises
      Yves

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *